Samedi 2 juillet 2011tout au long de la journée à la Maison Baty

PETITES PIÈCES AU PIED LEVÉ

tout au long de la journée

Elisewin ou la terreur blanche (15min) de et avec Perrine Capon / masque et papier) 
à partir du roman Océan mer d'Alessandro Barrico  
"Ce n'est pas vraiment une maladie, ça pourrait l'être mais c'est quelque chose de moins, s'il y avait un nom pour ça il serait très léger, le temps de le dire et il a disparu."


Dans de beaux draps (10min) de et avec Sophie Deslauriers / marionnettes sur table
Jeux de mains et autres prises de tête...

La tendre poilitude des choses (8 min) de et avec Alice Chéné / marionnette sac inspiré d'un poème de Nazim Hikmet
Tendresse en touffe et son coulis de douceur servi à fleur de poil

L'alcool (8 min) de et avec Alice Chéné / marionnette portée
d'après une chanson de Serge Gainsbourg
"Mes illusions donnent sur la cour, mais dans les troquets du faubourg..."


Petit morceau de plume en ré, en mi, en lalala (3 fois 5min) de et avec Morgane Robin et Boris Rahvar / marionnettes portées et guitare basse
Des cordes graves perchées roucoulent et s'ébrouent d'images, des histoires qui s'écrasent dans la poussière.


Tableaux en cours (3 fois 5min) de et avec Emmeline Beaussier et Pierre Mathevon / marionnettes sur cadres et accordéon